Être une bonne mère ? Coup de blues pour une super maman
Être une bonne mère culpabilité coup-de-blues

Est-ce que ça t’arrive d’avoir un coup de blues ? L’envie de tout envoyer valser ? Nous, la communauté des mamans souvent épuisées et débordées, on se met la pression pour caser 48h de boulot en une journée de 24h. On a 1000 choses à faire et on fatigue rien que d’y penser… 😓 Et parfois tu craques. Tu te sens impuissante et frustrée alors qu’à la base, tout ce que tu voulais c’était être une bonne maman pour tes p’tits loups. C’est quoi LA solution pour que les minutes s’arrêtent de filer, juste un petit peu… ? 😭 Comment être une bonne mère ?

Non, mais, tu as vu ces Mamans parfaites sur les réseaux sociaux ? Tu sais les défilés instagram de ces super mamans avec leurs adorables enfants. Dans leur maison top déco, elles cuisinent de délicieux plats et gâteau bio tout en jouant avec leurs adorables enfants. Ou alors elles se promènent dans de magnifiques parcs avec leur enfants parfaits, évitant toutes les flaques et les trous de la vie.

Alors que pour nous, une ballade au parc ressemble plus souvent à une énième crise au détour d’un toboggan 😅, à une bataille de sable qui dégénère avec un autre môme 😅😅 et globalement à une course folle contre la montre car il faut encore faire les courses, préparer le dîner, faire couler un bain (oui et enlever tout ce p*** de sable !!! ). 😅😅😅

Mauvaise mère ou juste mauvaise journée?

On a tous nos + et nos -. Des chouettes journées où tout s’ajuste parfaitement et des journées catastrophe où les pires scénarios s’enchaînent. 😱 Oui, on a tous eu d’affreuses journées cauchemardesques, comme celle que tu a peut-être eue aujourd’hui…

Peut-être étais-tu déprimée aujourd’hui parce que c’était l’un de ces fameux jours où rien mais vraiment RIEN ne fonctionnait comme tu voulais ? Ou peut-être te remettais-tu en question sur tes méthodes d’éducation ? Trop gentille, trop stricte, rigide sur certains points et complètement laxiste sur d’autres ? Tu ne sais plus trop où donner de la tête.

Il peut y avoir encore mille raisons diverses et variées d’avoir le cafard : tu as pu perdre patience et crier des trucs horribles à ton enfant. Ou la maîtresse de ton enfant t’a gentiment annoncé qu’il frappait sauvagement d’autres enfants de sa classe ? Tu te sens comme LA mauvaise mère qui a sûrement tout fait de travers…

Ou tu viens de te démener pour lui tout le week-end, entre sport, sorties, goûters d’anniversaire… et tout ce qu’il trouve à faire aujourd’hui ? Une énorme crise de colère. C’est trop. Épuisée, usée, il ne faut juste pas te demander d’être un modèle de mère parfaite là, tout de suite, aujourd’hui. Tu aurais préféré rester bien au chaud sous ta couette douillette, à t’enfiler des séries à la chaîne.

Et là, juste au moment où tu t’es bien calée dans ton canapé pour souffler un peu, tu as renversé ta tasse de tisane… Oui, tu sais que ce n’est rien mais… ça t’a vraiment donné envie de chialer… 😭 Ça y est, il est là, le coup de blues… Tu culpabilises… Tu te sens seule et incomprise

Parfois, c’est super dur de garder le moral flamboyant et la motivation d’aller de l’avant, toujours. On peut avoir de sérieux doutes sur sa façon de faire, sa façon d’éduquer son enfant. On se remet en question, on tourne en rond…

On peut se sentir bien seule et se dire que, vraiment, on est une mauvaise mère.

Mais tu n’es pas seule. Loin de là. On est toute une communauté de mamans qui essaient, galèrent, essaient de nouveau, se découragent, parfois. A vrai dire, je pense qu’on a toutes vécu ça. Parce que ce n’est franchement pas facile d’être Maman, point.

Alors on arrête de culpabiliser. Parce ce qu’il-n’y-a-pas-de-maman-parfaite ! 😝😝😝

A toi, la maman qui fait du super boulot

Non, il n’y a pas de maman parfaite… mais je sais que tu es une maman de folie, une mère incroyable. Ton temps ? Tu le distribues sans compter car tu adores tes loulous. Tu ferais tout pour eux et même plus. Tu as un coeur grand comme ça, sans limites. Comme dirait Petit Panda : « plus grand que la France et le Japon et les étoiles et les galaxies ».

Tu sais, je t’imagine très bien :

  • Quand le seul moment que tu as pour toi dans la journée est celui du café le matin. Tu te verses une tasse (enfin un bol) de café corsé car tu sais que là, c’est ton petit moment à toi. L’instant de répit avant les pleurs de bébé. Adieu, ô sommeil ! Ravie de t’avoir connu.
  • Quand tu disparais sous une pile de linge à plier ou à ranger pendant qu’une machine tourne et qu’un sèche-linge vrombit en simultané. Et là tu te demandes :
    y-a-t-il conspiration entre ces habits ? Bah oui ils se multiplient entre eux sans te demander ton avis…Sans compter le complot mondial des chaussettes dépareillées. Ras-le-pompon.
  • Quand tu te traînes hors du lit, l’oeil hagard et la mine froissée , au petit matin, parce que bébé pleure et a – encore et toujours – besoin d’être nourri… Re – adieu, ô sommeil ! Re-ravie de t’avoir connu.
  • Quand tu te jettes sur les coquillettes au beurre de ton enfant parce que tu n’as rien avalé depuis ce midi (pas eu le temps). D’ailleurs, il y a encore ce café froid que tu étais censée boire ce matin sur la table. Oups.
  • Quand tu lis cette fameuse histoire de gnomes ou d’ours brun le soir et que tu luttes de toutes tes forces pour ne pas t’allonger dans le lit et dormir dormir dormir. Et aussi quand tu zappes un câlin trop long avec ton bambin parce que ça risquerait de te détendre et que tu ne répondrais plus de rien. Oui, je sais. Dur.
  • Quand tu as résisté devant ce paquet de bonbons brillants, colorés et follement attirants que ton enfant avait ramené d’un anniversaire. Tu les as vus et tu as résisté. Si si, tu as résisté vaillamment, jour après jour. Tu t’es raisonnée: c’est mauvais pour la santé, sucre, gélatine animale, colorants, blabla… Et puis un jour, une baisse de morale, besoin de réconfort…paf. Avalés tout rond.
  • Quand tu te couches – enfin – le soir et que tu es censée te détendre. Alors qu’en fait, mentalement, tu dresses une dernière fois la to-do list de demain, tu te notes de bien rappeler le cabinet médical et relancer l’assurance. Tu penses à comment tu aurais pu/dû éviter une engueulade au boulot. Tu n’arrives pas à dormir d’autant plus que tic tac…les heures de sommeil commencent à rétrécir. Et puis tu te dis que, non mais franchement, il n’y a pas moyen que tu remettes ça demain.
—>>>>> Et toi, as-tu déjà eu des coups de blues ? Partages cet article sur les réseaux sociaux pour soutenir toutes les mamans sont découragées en ce moment !

Même une maman au top peut craquer

Alors oui. On peut tout à fait être une super maman et connaître des craquages. Faire des erreurs, se louper, crier ou oublier… Mais pour l’instant, si tu lis cet article , c’est que tu as peut-être passé une journées difficile, une de ces journées lourdes, interminables où rien ne se passe comme prévu.

Il y en aura des jours difficiles, parfois. Il y en aura même d’autres, des tas. Tu ne peux pas tout contrôler, c’est inévitable. Le truc c’est qu’en étant parent, on cherche à protéger nos enfants et à tout contrôler. Mais ça a ses limites, la vie peut être aussi imprévisible que chaotique alors, s’il te plaît :

  • Ne sois pas trop dure envers toi-même, essaie d’accepter tes failles et faiblesses, cultive la douceur et la compréhension ;
  • Apprends à te pardonner, du fond du coeur, comme tu le ferais pour quelqu’un d’extérieur ;
  • Fais-toi un gros, un énorme câlin si tu en as besoin ( allez, vas-y, ça fait tellement de bien 😉 !)

Parce que tu fais un sacré boulot tous les jours. Tu es une maman incroyable, même quand tu te plantes. Et puis, ne dit-on pas : “C’est en se plantant que l’on peut pousser ?” Même les super-héros échouent. Alors nous, modestes humains, on a bien le droit de se ramasser de temps en temps non ?

On ne sera jamais parfaits. Ni toi. Ni moi. Ni nos enfants. On peut juste apprendre de nos erreurs et essayer de faire un petit peu mieux tous les jours.

Alors pardonne-toi, chère, précieuse maman. Parce que personne n’est parfait et parce que tu le mérites amplement. Accroche-toi ! 😘

—>>>>> Tu peux lire mon article pour savoir mieux gérer les crises de ton enfant ?

Quand je doute : suis je une bonne mère ?

1. Si tu es en colère contre toi-même, contre ton « manque de »… ou ton « pas assez de » :

souviens-toi que jusqu’ici, tu as pris de très bonnes décisions pour ton enfant au quotidien. Fais toi confiance, écoute-toi et continue comme ça. Tu es sur la seule et unique bonne voie : la tienne !

2. Si tu doutes trop fort, trop souvent :

Prends quelques profondes respirations, centre-toi quelques minutes et dis-toi à toi même, de façon convaincue et sûre de toi : “ Tout va bien. Je peux le faire et ça va aller. Voyons le verre à moitié plein (ou chaussons des lunettes roses, c’est selon 😉

3. Si tu n’arrives pas à oublier un dérapage, un faux pas que tu as fait :

Donne-toi une seconde chance, essaie de nouveau, pardonne-toi. Demain est un autre jour, tu PEUX tout effacer et recommencer 🙂

4. Si tu culpabilises de ne pas avoir assez bien fait :

Sois indulgente avec toi même. Tu as le droit de de faire des pâtes avec des sauces toutes prêtes deux jours d’affilée. Ta maison peut être en désordre.

5. Si tu as tant de choses à faire que tu as envie de pleurer :

Arrête tout ce que tu es en train de faire. Fais une pause, respire et accorde-toi un moment de détente : un bain chaud, une ballade dans la nature, un bon bouquin et un thé… tout ce qui te fera du bien, te permettra de t’évader et “couper” du quotidien !

6. Si tu te sens perdue, l’esprit embrouillé, confus :

Appelle un/e ami/e, sors, amuse-toi, vide-toi la tête ! Et n’oublie pas que tu es une personne formidable genre… exceptionnelle. Oui, rien que ça. Ce que tu fais tous les jours tel un “chef d’entreprise familiale” disponible 24h/24h, en plus de ton travail et des 1000 choses quotidiennes à faire, relève de l’exploit.

Alors, à toi la maman 😘

Sache que je comprends tes joies et peines, tes émerveillements mais aussi ton épuisement au quotidien. Il est temps pour toi de faire une pause, de souffler un peu, de t’accorder du temps pour TOI. ⭐⭐⭐

On a tous nos jours avec et nos jours sans. On dérape, on s’énerve. Mais on a la possibilité de se pardonner, d’apprendre de ses erreurs et d’apprendre à s’aimer, même avec nos petites failles.

Quand tu as l’impression que plus rien ne va, souviens-toi : tes petits choux ont un toit, des habits, des repas réguliers, de la joie à revendre et surtout, des parents aimants. C’est tout ce qui compte finalement !

Tu es une super maman. Et plus important encore, tu fais un excellent boulot ! N’en doute jamais.

—>>>>> Et toi qui me lit, comment gères-tu les moments de découragement ? As-tu des bons plans ou des secrets « détente » à partager ? 😊 😊 Dis moi dans les commentaires !

Articles

Plus
D'articles

6 réponses

  1. Merci infiniment pour ce texte qui m’a fait beaucoup de bien… C’est très justement écrit avec sincérité… Je me sens déjà mieux, merci et…. demain sera un jour avec ?…

  2. Merci beaucoup et infiniment pour ce texte, je suis une nouvelle maman et ça faisait plusieurs mois que je culpabilisais pour tout et rien, que je me sentais dépassée et pas assez Parfaite… Mais votre texte est tellement bienveillant que ça a été comme un câlin, un câlin qui m’a fait du bien, j’en avais besoin ! Alors merci encore !!!!!

    1. Ouiiii ! On a besoin de savoir lâcher prise et se donner des gros gros câlin !! Aucun parent n’est parfait !
      On fait juste du mieux que l’on puisse pour être la meilleure maman / papa que l’on puisse être pour nos loulous 😉

  3. Merci beaucoup pour cet article dans lequel je ne dois pas être la seule à me retrouver, il aide à se déculpabiliser dans une société où je trouve qu’il est encore tabou de parler de ses difficultés, on doit être une mère parfaite pour ses enfants, c’est lourd.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Certified

PARENT COACH

Contact

Fumie Toki
Tofu Studio OU
Metsapargi 4-3,
Alliku, 76403 Harju maakond
Estonia

Menu

Copyright 2021 Nature et Famille © All rights reserved⎪ Privacy policy
80 Partages
Partagez80
Enregistrer
Tweetez
Partagez